Le cartographe, jakub Marian a conçu une carte assez particulière.
Le syndrome Ruby envahie lItalie depuis plusieurs mois et cela inquiète de plus en plus le professionnel médical spécialisé pour les adolescents.Loim, un organisme des Nations-Unis, a annoncé que 80 des Nigérianes arrivant sur le sol italien étaient ou allaient être utilisées comme esclaves sexuels.Des sanctions variant selon escort service trans le pays.Elles pensent trouver en Europe un lieu leur permettant de sortir de la pauvreté.De plus, elles subissent"diennement des mauvais traitements et des menaces de violences sur leurs familles dorigine.Paradant le long des routes secondaires du pays, dans les villes petites et grandes, elles rappellent sans merci que si lItalie a réussi à freiner limmigration en provenance de la Libye, quelle a essentiellement échoué à aider les migrants escort rs kaufen qui sont vendus en esclavage sexuel.En proie aux trafiquants qui utilisent ces endroits comme de véritables supermarchés, elles sont «stockées» avant dêtre forcées à se prostituer.En Norvège, les clients faisant appel à des prostitués payeront une amende dont la valeur maximale peut atteindre les 2700 euros avec six mois demprisonnement.(E.C.) (Agence Fides ).
Celles récemment arrivées en Italie sont contraintes de se prostituer «par les menaces, la violence, les agressions des passeurs, cest véritablement une forme desclavage a dit.
Le phénomène Ruby a donc marqué la société Italienne.
Ces dernières se transforment en véritable star du laps dance, et plus.
La jeune femme a éventuellement été confiée à une organisation caritative.«La majeure partie des victimes proviennes dAfrique et en particulier du Nigeria poursuit la religieuse.«Encore la semaine dernière, six filles ont disparu dun centre d'accueil en Sicile, elles sont juste montées à bord dun pick up et ont été emmenées.» "Elles sont vraiment traitées comme des esclaves".Dépressives, anorexiques ou alcooliques, elles se confient à lui.La future loi a pour but de donner un coup très dur au marché de la prostitution, qui donne lieu à une traite des femmes et à des phénomènes desclavage, a déclaré Mara Carfagna, la ministre pour la Parité, lors dune conférence de presse.


[L_RANDNUM-10-999]